Mode

Ce que votre jeans ne vous a pas dit

mode in belgium

Mercredi passé, nous avons parlé de l’histoire du jeans et de ses origines. Bienvenue aujourd’hui dans la deuxième partie de cet article, où je vais vous présenter le jeans sous toutes ses coutures !

L’anatomie du jeans

anatomie du jeans

1. Jacron : étiquette en cuir : pour la petite info pratique insoupçonnée : vous devez découdre le jacron avant de porter votre jeans. Bien que peu de gens en soient conscient, ne pas l’enlever revient à porter un vêtement avec l’étiquette apparente.

2. Rivets en cuivre : mis en place au niveau des poches pour solidifier les coutures.

3. La poche ticket : sert à y placer un ticket ou de la monnaie.

4. Les poches arrières : attention subtilité technique : un bon jeans de qualité aura des coutures en trompe l’oeil pour sublimer le galbe des fesses. Notez que dans le cas contraire les fesses auront l’air plates.

5. La hausse : partie triangulaire au dos

6. Surpiqûres sur la jambe et la ceinture : plus il y a de couleurs de fil différentes dans un jeans, plus il est de qualité.

7. La ceinture.

 1030-jeans-630x420

Les différents traitements

Ce qui caractérise le look de votre jeans, c’est le traitement qu’il aura subi, voici donc un pannel de tout ce que l’on peux faire comme finition sur le jeans:

 Bleach : décoloration faite avec de la javelle.

Délavage “sceller” : pour créer une des lignes délavées à des endroits précis, on place une plaque de métal avec des trous qui vont créer le dessin. Cette technique permet de garder le même dessin sur toute une production.

Stone Wash : le jeans est passé en machine avec une pierre ponce.

Doubble stone wash : le jeans est passé en machine avec une pierre ponce deux fois.

Destroy : création d’usure, de trous.

Prêt à teindre : on assemble le pantalon qui est en toile écrue et on le teint à 90°c.

Rince : teinture brut, attention au délavage en machine pour les jeans indigo.

Résiné : on enduit le jeans avec une résine qui va fixer le pigment dessus.

Sand wash : On passe le jeans au karcher avec du sable.

Et la qualité dans tout ça ?

mode in belgium jeans

Pour ne pas vous faire rouler dans la farine comme un débutant lors de votre prochain achat, voici quelques petites choses à savoir !

  1. Plus le jeans va avoir de traitements plus il va coûter cher.
  2. Les jeans “prêt-à-teindre” sont de moindre qualité, ils ont tendance à dégorger lors des premiers lavages et les teintures souvent toxiques pour la peau peuvent vous donner des boutons aux zones de frottements (sur les cuisses en général). Comment le reconnait-on ? Regardez l’intérieur des  poches, l’étiquette, s’ils sont légèrement colorés : bingo c’est un P.A.T ! Bien souvent il n’y a qu’une seule couleur de fil utilisé, puisqu’à la base le fil est blanc, il prendra la couleur de la teinture du jeans.
  3. Vérifiez que les poches arrières soient bien en “trompe l’oeil”. Il existe deux écoles pour cela : comme vous le voyez sur l’image 1 les coutures de la poche sont resserrées vers l’intérieur. Image 2 : la poche n’est pas symétrique, un côté est à angle droit et l’autre pas.  Si le jeans que vous avez devant vous ne présente aucune des deux possibilités, laissez tomber au risque d’avoir la fesse plate !
    pochejeans1 ???????????????????????????????????????
  4. Comptez les couleurs de fils, en effet plus il y a de couleurs de fils différentes plus votre jeans aura subi des étapes de fabrications et plus il sera solide. A partir de 3 couleurs de fils ça commence à être bien.
  5. Si vous êtes un amoureux du jeans, demandez à tester la gamme “self edge”. Ce type de jeans haut de gamme est d’origine Japonaise, il est fabriqué sur d’anciens métiers à tisser et découpé avec le sous bras* le long de la lisière* du tissu. L’intérêt de cette découpe est d’avoir une jambe qui sera plus arquée et donc plus confortable ! Il faut savoir qu’en général ce sont des jeans avec une longueur de jambe plus longue que la moyenne puisqu’ils sont fait pour être retroussés en bas. Pourquoi ?  Le signe distinctif du “self edge” est représenté par une bande rouge le long des coutures internes de la jambe, elle apparaît donc quand on retrousse le jeans.
mode in belgium jeans

©Gary Harvey

 Et voilà maintenant vous êtes un pro du jeans, incollable sur son histoire et ses procédés de fabrications ! Il ne me reste plus qu’a vous donner rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette saga spéciale denim !

Iwana Krzeptowski 

*sous bras : zone qui se trouve sous le bras : donc la partie latérale du jeans qui se trouve dans l’axe.

*lisière : le denim est composé de fils de chaîne teintés et de fils de trame écru, ensembles ils forment l’armure du tissus. La lisière constitue l’extrémité du tissus situé parallèlement aux fils de chaîne.

Iwana Krzeptowski

iwana

Personal shopper à Bruxelles
http://brusselspersonalshopper.be/
FACEBOOK
TWITTER
INSTAGRAM

Pour en savoir plus sur le métier d’Iwana, CLIQUEZ ICI