Bruxelles Gastronomie

Cokoa, la nouvelle pâtisserie florale à Bruxelles

Derrière Cokoa se cache Anais Gaudemer, une jeune entrepreneure passionnée d’architecture paysagiste et de pâtisserie. En octobre dernier, elle a ouvert son premier atelier de gourmandises florales, au cœur de la ville de Bruxelles.

Que signifie Cokoa ?

Cokoa, c’est l’alliance de deux noms d’arbres tropicaux : le cacaotier et le koa (arbre de la forêt équatoriale). L’un exprime la gourmandise et la pâtisserie. L’autre fait référence à la nature, au côté paysagiste des créations. En liant les deux, Anaïs a cherché non seulement à associer ses deux passions, mais aussi à se différencier de la pâtisserie traditionnelle. En effet, ses créations contiennent des fleurs comestibles et un design hors du commun !

Que trouve-t-on chez Cokoa ?

L’atelier Cokoa propose deux gammes de produits : d’un côté, les entremets floraux ainsi que les pièces montées, de l’autre, différents types de biscuits. Mais ce n’est pas tout ! D’ici la fin de l’année, vous pourrez déguster de nouvelles créations, en chocolat cette fois.

© Cokoa

Quelle est la particularité de Cokoa ?

Notre pâtissière souhaite promouvoir un mode de consommation durable. Pour ce faire, Anais Gaudemer propose des entremets à base de fleurs belges 100% comestibles, et utilise des matières premières certifiées locales et naturelles. Elle essaye actuellement d’éviter les emballages plastiques en modifiant son packaging.

A vos papilles!

Claudia Cyndecki Delcol

 

Pour les gourmands, restez attentifs à notre page Facebook. Un entremet floral vous y attendra peut-être…