Evenements Musique

Francofolies de Spa 2018 : une année sous le signe du changement

Du 19 au 22 juillet avait lieu le 25ème anniversaire des Francofolies de Spa. Une édition révolution qui présage encore de belles années au festival des chansons françaises.

Spa accueillait une nouvelle fois ses festivaliers amoureux de la francophonie. Une édition qui s’est vue en pleine révolution. Cette année, la scène Pierre Rapsat (ainsi renommée depuis 2003 à la mort du chanteur) a été replacée dans le parc des 7 Heures, à l’instar des autres scènes. Les organisateurs souhaitaient rapprocher les têtes d’affiches les plus importantes du festival avec les plus petits concerts et ainsi favoriser un échange.

Pari plutôt réussi ! Les gens se sont plus déplacés de scène en scène que les années précédentes. Le public, venu principalement pour les concerts de la scène Pierre Rapsat, allait plus fréquemment aux concerts de genres musicaux assez différents de leurs styles de base. Au total, le festival a accueilli plus de 100 000 personnes durant les 4 jours.

Un bon cru 2018, avec des artistes tels que Clara Luciana, Francis Cabrel, Christophe Willem, Cats on Tress, Caballero et JeanJass, Girls in Hawaii, Typh Barrow, … Inutile de revenir sur la qualité des prestations des artistes connus de tous tels que Cœur de Pirate, Vianney ou encore Calogero. En revanche, la qualité et la diversité de ce que les plus petites scènes proposaient est un réel point positif. Un moyen pour les curieux de passer de style en style. De la québécoise Gabriella au très belge Daan en passant par les anglais Human Leage, il y en a eu pour tous les goûts.

 

Quelques points à revoir

© Sonia Chapelle

Une année de changements donc, avec également la mise en place du système cashless. Une puce qui sert à donner accès aux concerts payants du parc, comme à payer grâce à des bornes à chaque point de restauration et aux bars. Si ce système donne la possibilité de ne plus se promener avec de l’argent et de risquer de le perdre ou de se faire voler, nous sommes un peu déçus tout de même que le remboursement se fasse avec des frais (2,50€).

Autre point négatif : le déplacement de la scène Pierre Rapsat est certes une excellente idée en termes d’échanges entre festivaliers, mais le lieu nous semble trop petit pour accueillir des concerts de cette envergure. Le manque de place et de visibilité gâche un peu l’ambiance pour certains festivaliers.

 

Les tops & flops de Mode in Belgium

Des prestations qui nous ont marqués, nous retiendrons Fùgù Mango, Gabriella, Sonnfjord, Coeur de Pirate et la jeune Tanaë.

D’autres ont été plus difficiles à voir : la superbe voix de Blanche n’a pas suffi à faire oublier sa timidité qui la paralysait sur scène – Vianney a offert une show survolté, il sait mettre l’ambiance à lui tout seul. Le problème ? Entre chaque chanson, et même parfois pendant certaines chansons, il parle beaucoup, beaucoup trop et finit par nous lasser.

Les Francofolies de Spa restent un évènement incontournable de la ville de Spa où les artistes francophones sont mis à l’honneur. La chanson française n’est pas vraiment au goût du jour en 2018, et pourtant les organisateurs de ce festival attirent encore les foules depuis maintenant 25 éditions. Pourvu qu’il en soit encore ainsi pour les années à venir !

Sémy Castelli et Donaline Hermant