Mode

Hugo Deblende : un créateur autobiographique

À 24 ans, Hugo Deblende est un créateur fraîchement diplômé et hors du commun. Ses créations sont le reflet d’un travail autobiographique. Il crée des tissus sur lesquels il nous propose sa vision du monde grâce à ses connaissances en design textile.

Sa formation : il commence par une spécialisation d’un an en  infographie à Saint-Luc Mons (école secondaire). Ensuite il choisit de réaliser un bachelier en stylisme à Saint-Luc Tournai. Lors de son apprentissage, il a la chance de réaliser un stage dans l’impression digitale chez « Bossuyt and Ley Diffusion» (agent et distributeur de textile), à Bruxelles.

hd

©HugoDeblende

Sa particularité : grâce à sa spécialisation en infographie, Hugo acquiert les techniques de base du design graphique. Durant son stage, il perfectionne ses connaissances. Il se lance ensuite dans le design textile de manière autodidacte.

hdé

©HugoDeblende

Sa technique : C’est à partir des logiciels Photoshop et Illustrator qu’il recolorise des images à l’aide de filtres et de variantes. Hugo créé de nouveaux paysages en assemblant divers éléments.

« Plus que de simples vêtements, ce sont des armures »

hdarmurehdarmure2

Effet recherché au travers de ses créations : Hugo ne désire pas créer de simples vêtements. Ses pièces sont destinées à être des « armures » qui nous protègent du monde extérieur.

Ses inspirations : Hugo nous raconte une histoire à travers ses créations, elles sont le résultat d’un travail autobiographique.

Sa collection de première année, « Rebirth by sleep » (2013), raconte l’histoire d’une silhouette morte qui devient lumineuse. Hugo s’inspire des changements d’état. La camisole de force et le diamant sont ses marques de fabrique, ils constituent les bases à partir desquelles il créée ses silhouettes.

hdrebirth

« Rebirth by Sleep » ©HugoDeblende

Sa seconde collection, « The worlds’end with you » (2014), montre la vision du créateur par rapport aux conflits actuels. Il illustre le lien entre ces deux mondes : la terre qu’il relie au métal et le fluide représenté par l’eau. Nous retrouvons également le folklore et les traditions de différentes ethnies dans ses silhouettes.

hdtheworld

« The worlds’end with you » ©HugoDeblende

www.hugodeblende.com

Elise Carton