Beauté Bruxelles

Les Nouveaux Comptoirs Olfactifs : parfumerie de niche au Sablon

Au creux du prestigieux quartier du Sablon, « Les Nouveaux Comptoirs Olfactifs » vous invite à une pause olfactive haut de gamme. Organiques et naturelles, les fragrances proposées dans ce bar à parfums sont sélectionnées avec finesse par Adja Sokona, nez de parfumerie.

Un bar à parfums

C’est ainsi qu’Adja Sokona – fondatrice de cette boutique chic – décrit son concept. « Lorsque vous poussez les portes de mon établissement, vous tombez nez à nez avec un joli comptoir et des tabourets hauts », nous explique-t-elle. C’est dans cette ambiance chaleureuse et décontractée que les clients prennent place pour découvrir parfums, diffuseurs et bougies bio.

La conceptrice côtoie ce milieu depuis de longues années. « Je pense avoir suivi tous les cours et formations d’olfaction qui existent », plaisante-t-elle. Elle vit pleinement sa passion ; les odeurs font partie intégrante de son quotidien et de son histoire. Chaque voyage fait lieu à des inspirations nouvelles.

Un lieu unique en Belgique

Ce qui distingue Les Nouveaux Comptoirs Olfactifs d’autres parfumeries de niche belges, c’est son parti pris pour l’organique et le respectueux de l’homme et de l’environnement. Les marques avec qui Adja collabore sont issues de la parfumerie traditionnelle, mais se sont reconverties dans le naturel. Elle entretient des relations humaines riches avec les parfumeurs exclusifs dont elle propose les créations. Ce sont ses amis ; elle les a vus à l’œuvre, partage leurs valeurs et respecte leur savoir-faire hors pair.

Bougie, diffuseur et parfum organiques

© Les Nouveaux Comptoirs Olfactifs

Des consultations olfactives

Adja est une personne entière et passionnée. Sa générosité et son enthousiasme transparaissent dans son accueil et ses conseils personnalisés. Avec ses hôtes, elle prend le temps : tout est question de partage et d’échange. Confidence après confidence, elle détermine le parfum qui révèlera parfaitement la personnalité de chaque client.

Pour conseiller un parfum, il est nécessaire de respecter plusieurs étapes. D’abord, Adja cherche à définir les envies de son client. Nous portons du parfum pour travailler, pour sortir, pour nous rendre à des événements particuliers, pour séduire, pour dormir, mais également dans la vie de tous les jours. Il existe tellement de raisons de se parfumer qu’il faut y réfléchir posément. Elle se penche ensuite sur les fragrances qu’apprécie le client : une odeur forte qui laisse un long sillage, un parfum doux et discret, une fragrance réconfortante, qui rappelle des souvenirs… À partir de ces informations, Adja propose différentes familles de parfums. Boisé, fleuri, fruité ou gourmand, il y en a pour tous les nez !

Vient alors le moment tant attendu de faire jouer son odorat. Il est conseillé de se concentrer sur quatre parfums maximum. Adja les présente sur des galets parfumés qui restituent bien l’odeur de la fragrance avant de faire le test à même la peau. Il faut toujours se laisser le temps d’adopter et d’apprivoiser une odeur, en buvant un café ou en visitant les autres commerces du quartier. Cette expérience olfactive permet à chacun de trouver son bonheur.

L’entrepreneuriat au féminin

Le mois dernier, Adja était célébrée par le réseau F.A.R (femmes actives en réseau) lors de leur célèbre Créapéro. Le concept ? Un moment convivial de networking à la découverte de trois audacieuses entrepreneures. Lors d’une soirée itinérante, le quartier du Sablon a été mis à l’honneur. Après un apéro chez Yalda Concept Store – boutique de décoration aux inspirations iraniennes –, Les Nouveaux Comptoirs Olfactifs a été le lieu de rencontre d’une vingtaine de fariennes pour un repas haut en couleur. Cerise sur le gâteau, la soirée s’est terminée dans la Galerie Solstice, où l’art se déguste avec sagesse. Un bel exemple de convivialité et de solidarité féminine !

Adja Sokona, fondatrice du bar à parfums

© Les Nouveaux Comptoirs Olfactifs

Des projets pleins d’ambition

Par la suite, Adja espère offrir un service de parfums sur mesure. À base de différents jus (patchouli, vanille ou encore fraise), elle créera des fragrances personnalisées, répondant aux désirs de tout un chacun. La composition finale sera enregistrée dans une base de données, pour pouvoir se réapprovisionner à chaque instant. Ce projet ambitieux donnera un second souffle à la boutique.

Les Nouveaux Comptoirs Olfactifs, c’est finalement une belle histoire de passion, de slow cosmétique et de beaux produits. Ce temple de fragrances rares offre un réel voyage olfactif à quiconque en pousse les portes.

 

Informations pratiques

48 Rue de Rollebeek
Quartier du Sablon
1000 Bruxelles

http://www.lesnouveauxcomptoirsolfactifs.be

Marine Lemaire