Gastronomie

Panda Gin : belge, bio et à base de litchi… Le must pour nos apéros cet été !

alcool

Le retour des beaux jours signe aussi pour notre plus grand plaisir celui des apéros en terrasse ! Si le Gin’To est tendance depuis des années en Belgique, Mode in Belgium a découvert récemment le Panda Gin: un spiritueux belge, bio et légèrement fruité ! Un combo gagnant qui a permis à la marque de rapidement séduire son public jusqu’au-delà de nos frontières.

Ils sont passionnés de spiritueux, de communication et de marketing: Sonny, Corentin, Jérémy et Jonathan se connaissent depuis 6 ans et ont très rapidement décidé de créer leur propre produit. « Le gin est plus facile à travailler qu’un rhum qui doit vieillir, ou qu’un whisky dont l’appellation est protégée », nous répond Sonny Mortiaux, l’un des quatre créateurs.


Le gin, c’est tendance. Mais l’innovation vient du choix pour le litchi : ils sont les premiers à l’utiliser dans la conception d’un breuvage alcoolisé.

« Nous nous sommes rendus compte d’un vide au niveau gustatif dans les spiritueux. »

D’abord amateurs, ils ont eux-mêmes commencé à distiller dans un petit alambic de moins de 30 litres un alcool blanc éthylique mélangé à des baies, des plantes et des litchis. Victime de leur succès, la production initialement fixée à 3.000 bouteilles par an atteint aujourd’hui un total de 30.000 bouteilles, exportation comprise.

Quand au choix du nom, il leur est venu comme une évidence: le litchi et le panda sont tout deux originaires d’Asie et précisément de Chine. Et si on creuse un peu plus loin, on remarque un lien entre la menace d’extinction des pandas et l’inexistence du litchi dans la conception d’alcools forts.

Belge et bio

Entièrement designé et distillé en Belgique, le Panda Gin est certifié bio puisqu’il est composé d’un alcool de grain, de l’eau des Hautes Fagnes ainsi que de baies et plantes organiques. Le fait d’avoir un produit biologique se répercute sur le mode de fonctionnement de l’entreprise et sur son succès. Sur les événements, la marque préfère d’ailleurs utiliser des pailles en cellulose de maïs ou en bambou. « Le côté bio et zéro déchet joue aussi sur le fait que les gens se retrouvent dans notre produit. On a un gin local, de qualité et premium », ajoute Sonny.

Panda Gin fête ses 2 ans

Pour célébrer ses deux bougies, la marque s’offre un tout nouveau design. Une nouvelle bouteille laquée blanc mat avec une sérigraphie noire, pour une cohérence parfaite avec l’image du panda. Fun fact: le Panda Gin partage sa date anniversaire avec Tian Bao, le panda né à Pairi Daiza. Une totale coïncidence sur laquelle les concepteurs du Panda Gin ont décidé de surfer. L’annonce du rebranding arrive également au même moment que l’annonce d’inséminations de Hao Hao, la femelle panda, dans l’espoir de donner une petite sœur ou un petite frère.

Si le développement du produit reste l’objectif premier des fondateurs, l’entreprise Gin Production compte elle aussi élargir son offre de spiritueux biologiques dans les prochains mois.

Comment bien choisir son tonic ?

Si le Panda Gin est sans sucre ajouté, le litchi fait cependant partie des fruits les plus sucrés au monde. Grâce au tonic, on redonne un peu d’amertume à son côté flatteur. Sonny nous conseille d’opter pour un tonic neutre, plutôt qu’un tonic de type Hibiscus ou Elderflower.

« C’est le gin qui doit aromatiser le tonic, et non l’inverse. »

« Si on prend un tonic trop fort en goût, il va prendre le dessus sur le gin. C’est parfois ce qui est voulu par certaines personnes pour suivre la tendance sans aimer le gin. Mais un vrai amateur de gin va tenter de retrouver les véritables arômes », nous explique Sonny Mortiaux.
Avec le Panda, on préférera donc un Shweppes tonic neutre ou un Fever tree neutre. Les proportions conseillées sont de 4 à 5 cl d’alcool pour 12 cl de tonic neutre avec glaçons. Petite astuce pour plus de saveurs: ajouter une feuille de basilic, une branche de romarin ou de thym. Et le must du must lorsque c’est saisonnier : on ajoute un litchi dans le fond de son verre.

Où le trouver ?

Le Panda Gin est disponible à la vente sur son site internet ainsi que dans les magasins spécialisés belges. Pas la peine de scruter les rayons de votre supermarché, le Panda souhaite conserver son titre de gin premium. Pour une jeune marque, c’est très important de pouvoir être conseillé par des connaisseurs, comme des cavistes.

La Pandaddiction s’étend désormais au Luxembourg, en Allemagne ou encore au Japon. Si l’objectif à long terme est de s’exporter sur les cinq continents, la team Panda se concentre actuellement sur les partenariats déjà existants afin de renforcer leur offre. Leur prochaine cible ? La France, où le gin n’est pas encore très populaire.

Comme une évidence, le Panda Gin est disponible dans les différents bars et restaurants de Pairi Daiza ainsi que dans la boutique du parc.

3 recettes à siroter au soleil

Bonne dégustation ! Et évidemment, c’est à consommer avec modération…

Lauren Cornet